MODULE 4 - ACRONYMES & GLOSSAIRE

L'exercice de la représentation des usagers, c'est aussi la maîtrise ou du moins la connaissance des multiples acronymes utilisés par les acteurs quand ils communiquent spontanément sur la démocratie en santé. Il va de soi que nous conseillons vivement à tout représentant des usagers de nommer les institutions et dispositifs en lieu et place des acronymes. Néanmoins, nous le savons, l'usage et le recours aux acronymes est de fait monnaie courante, ce qui explique cette liste !

ACRONYMES / SIGLES

ACS : Aide pour une Complémentaire Santé

AG : Assemblée Générale

AAH : Allocation Adulte Handicapé

ALD : Affection Longue Durée

AMM : Autorisations de Mise sur le Marché

ANSM : Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de santé

APA : Allocation Personnalisée d’Autonomie

ARS : Agence Régionale de Santé

ATU : Autorisations Temporaires d’Usage

Glossaire

Aidants (familial ou naturel)

Un aidant est une personne différente de l’équipe de professionnels médicaux et médico-sociaux. Il s’occupe d’un proche dépendant handicapé ou malade que soit son âge. Ce peut être un membre de la famille, d'un ami, d'un voisin.

Le terme de proche aidant est utilisé dans le code de l’action sociale et des familles, Art. L. 113-1-3, pour définir l’aidant des personnes âgées, le terme d’aidant naturel est utilisé dans le Code de la santé Publique, article L1111-6-1, pour définir l’aidant de personne handicapée , alors que le terme d’aidant familial est utilisé dans le code de l’action sociale et des familles, article R245-7, également pour définir l’aidant de personne handicapée , mais réduisant la sphère à la famille

 

Ambulatoire : soins, médecine, chirurgie et virage

Les soins ambulatoires (ou soins de ville) comprennent les soins effectués en cabinet de ville, en dispensaire, centres de soins ou lors de consultations externes d'établissements hospitaliers publics ou privés. Ils se composent des soins dispensés au titre de l'activité libérale par les médecins, les dentistes et les auxiliaires médicaux (les infirmiers, les kinésithérapeutes, les orthophonistes, les orthoptistes), des actes d'analyse effectués en laboratoire et des soins dispensés en cures thermales.

Les soins ambulatoires sont à distinguer de la chirurgie ambulatoire et de la médecine ambulatoire en établissement de santé qui recouvrent l’hospitalisation de moins de 12 heures dans un établissement de santé sans hébergement de nuit.

 

Autonomie, dépendance et grille Aggi

« L’autonomisation de la personne est au cœur » de certains programmes de santé publique « : accroître la capacité de la personne de satisfaire ses besoins, de régler ses problèmes et de mobiliser les ressources nécessaires de façon à se sentir en contrôle de sa propre vie » (Gibson, 1991) (1)

La dépendance est évaluée par la grille Aggir. Cette grille permet de mesurer le degré de perte d’autonomie du demandeur de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

(1) Éthique et santé publique : quelle place pour l’autonomie ?
Sylvie Gravel, Hubert Doucet, Alex Battaglini, Danielle Laudy, Marie-Ève Bouthillier, Laurence Boucheron et Michel Fournier
p. 227-250 Éthique Publique Vol.12, n° 1 / 2010 : Responsabilité sociale et éthique de la recherche.

 

Fermer le menu